Pour fêter Marie Reine de la paix, nous vous offrons cette prière, écrite sous la forme poétique d’une ballade, par Charles d’Orléans (1394-1465) , à la Vierge Marie.

Priez pour paix, doulce Vierge Marie,
Royne des cieulx, et du monde maistresse
Faites prier, par vostre courtoisie,
Saincts et sainctes, et prenez vostre adresse
Vers vostre filz, requerrant sa haultesse
Qu’il lui plaise son peuple regarder
Que de son sang a voulu racheter,
En deboutant guerre qui tout desvoye ;
De prieres ne vous vueilliez lasser,
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
Priez, prélaz et gens de saincte vie,
Religieux, ne dormez en paresse,
Priez, maistres et tous suivant clergie,
Car par guerre fault que l’estude cesse ;
Moustiers destruiz sont sans qu’on les redresse,
Le service de Dieu vous fault laisser,
Quand ne pouvez en repos demourer ;
Priez si fort que briefment Dieu vous oye [entende],
L’Église voult à ce vous ordonner ;
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
Priez, princes qui avez seigneurie,
Roys, ducs, comtes ; barons plains de noblesse,
Gentilz hommes avec chevalerie,
Car meschans gens surmontent gentillesse ;
En leurs mains ont toute vostre richesse
Debatz les font en hault estat monter ,
Vous le povez chascun jour voir au cler,
Et sont riches de vos biens et monnoye
Dont vous deussiez le peuple supporter ;
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
Priez, peuple qui souffrez tirannie,
Car voz seigneurs sont en telle foiblesse
Qu’ilz ne peuvent vous garder par maistrie,
Ne vous aider en vostre grant destresse ;
Loyaux marchans, la selle si vous blesse
Fort sur le dox, chascun vous vient presser
Et ne povez marchandise mener,
Car vous n’avez seur [sûr] passage, ne voye,
Et maint péril vous convient il passer ;
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
Priez, galans joyeux en compaignie,
Qui despendre [dépenser] desirez à largesse,
Guerre vous tient la bourse desgarnie ;
Priez, amans, qui voulez en liesse
Servir amours, car guerre, par rudesse,
Vous destourbe [empêche] de vos dames hanter,
Qui maintes foiz fait leurs vouloirs torner.
Et quand tenez le bout de la courroye,
Ung estrangier si le vous vient oster ;
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
ENVOI
 
Dieu Tout-Puissant, nous vueille conforter.
Toutes choses en terre, ciel et mer,
Priez vers lui que brief en tout pourvoye,
En lui seul est de tous maulx amender ;
Priez pour paix, le vray tresor de joye.
 
 
 
CHARLES D’ORLÉANS, Ballade XXV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *