Octobre est traditionnellement appelé le mois du Rosaire. En effet, pendant ce mois, comme en celui de mai, l’Église encourage les fidèles à prier particulièrement cette prière du Rosaire.

Le mois du Rosaire

En 1883, le pape Léon XIII décida que le mois d’octobre de cette année-là serait entièrement consacré à « la Sainte Reine du Rosaire ». Depuis cette date, le mois d’octobre est resté celui du Rosaire. D’autre part, nous fêtons le 7 octobre Notre-Dame du Rosaire, fête à laquelle s’ajoute l’anniversaire des apparitions de Fatima, le 13 octobre. Or, dans les apparitions de la Vierge Marie à Fatima, celle-ci demande instamment aux fidèles de prier le Rosaire. Le mois d’octobre est donc bien consacré à cette prière, et à Celle qui l’a inspirée.

Une prière constituée de 4 chapelets
L’étymologie du mot ‘Rosaire’ rappelle la coutume qui avait cours à l’époque médiévale, de couronner les statues de la Vierge Marie d’une couronne de roses, dont chaque rose symbolisait une prière. Le chapelet veut également dire « petit chapeau » ou couronne, et renvoie à la même coutume.
Le rosaire a été longtemps constitué de quinze mystères, répartis en trois séries: les mystères joyeux, douloureux et glorieux. Pour chaque mystère, on récite, entre autres, 10 « Je vous salue Marie ». Un rosaire comprend donc 150 « Je vous salue Marie », qui rappellent les 150 Psaumes que l’on récitait autrefois. On a d’ailleurs longtemps appelé le Rosaire du nom de ‘Psautier de Marie’.
Les 150 « Je vous salue Marie » du Psautier de Marie furent en effet partagés en trois, en l’honneur de la Trinité. Puis chaque partie en cinq dizaines, chacune étant précédée d’un Notre Père et suivie du Gloire au Père ou Gloria, en l’honneur de la Sainte Trinité.
La forme actuelle du Rosaire n’a été établie définitivement qu’à partir du XVès. D’autre part, en 2002, le saint pape Jean-Paul II a souhaité ajouter cinq nouveaux mystères au Rosaire , les nommant’ mystères lumineux’. Ces derniers permettent de méditer la vie publique du Christ, avant sa Passion.
Le rosaire comprend donc maintenant 4 chapelets, et 200 Ave Maria.

Pour savoir comment prier le chapelet au cours de la neuvaine à ‘Marie qui défait les nœuds’, cliquez ici !

Pour connaître la demande du pape pour ce mois d’octobre, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.