En ce « mois du Rosaire », nous souhaitons rendre hommage à l’écrivain Jean Lebrau. Ce poète est en effet né le 20 octobre 1891, au cœur du mois du Rosaire, et il est mort le 11 octobre, jour où l’on fêtait autrefois la Maternité divine de Marie. Il est donc bien, comme il l’écrit dans ce poème, « né dans les bras de Notre-Dame du Saint-Rosaire ». Grand prix de poésie de l’Académie française en 1968, pour l’ensemble de son œuvre poétique, il fut l’ami de Joë Bousquet, de Francis Jammes, d’Henri Bataille- qui lui communiqua l’amour de la poésie. le poème que nous publions rend hommage à Notre-Dame du Saint-Rosaire, qu’il nomme ‘Reine des automnes’, au sein d’une nature « où s’effeuille un blond chapelet ».

Notre-Dame du Saint-Rosaire,
Dans les bras de qui je suis né,
Le colchique fleurit la terre
Et le parc est illuminé

De feuillages rouges et jaunes ;
Le ciel n’est jamais aussi doux
Qu’en ce mois, Reine des automnes,
Où je me sens si près de Vous.

Par le cèpe et par la châtaigne,
Par les cèdres sur le coteau,
Par la vigne vierge qui saigne
Sur une blancheur de château,

Par le vallon mélancolique
Où s’effeuille un blond chapelet,
Dans un tintement bucolique
Et des sifflements d’oiselet,

Par l’âne aux vieux genoux qui broute,
Par l’octobre des néfliers
De part et d’autre de la route,
Par les lignes de peupliers

Se levant de chaque prairie,
Je Vous célèbre dans mon cœur,
Souriante Vierge Marie,
Oublieux de toute rancœur ».

Ainsi soit-il.

source iconographique: https://fr.geneawiki.com/index.php?title=06018_-_Biot&mobileaction=toggle_view_desktop#/media/File:06018_-_Biot_Sainte_Marie-Madeleine_Retable.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *