Le 13 Juillet 1917, la Sainte Vierge apparaissait au Portugal pour déclarer aux petits voyants de Fatima que Dieu voulait établir la dévotion à son Cœur immaculé pour le Salut du monde. Le rôle de ces apparitions à Fatima a influé sur la dévotion au Cœur Immaculé de Marie.

Le 13 Juillet 1917, à Fatima, la Sainte Vierge révéla aux petits voyants la volonté de Dieu d’ établir la dévotion à son Cœur immaculé pour le Salut du monde.
Elle demanda aux Chrétiens la pratique du premier samedi du mois par la Communion réparatrice et la récitation du chapelet accompagnée de la méditation des mystères du Rosaire.

« Dieu veut instaurer dans le monde entier la dévotion à mon Cœur Immaculé. Dites à tout le monde, à tous ceux qui embrassent la dévotion à mon Cœur Immaculé, je promets le salut. Tous ceux qui embrassent cette dévotion auront le salut, ces âmes seront aimées de Dieu placées par moi comme des fleurs mises pour orner son Trône. »

Lors de l’apparition du 10 décembre 1925 à sœur Lucie, l’Enfant Jésus se trouve à côté de Marie, suspendu par une nuée lumineuse. La Vierge Marie pose alors sa main sur l’épaule de Lucie, en lui montrant un Cœur entouré d’épines qu’elle tient dans l’autre main. Au même moment, Jésus lui dit : « Aie compassion du Cœur de ta très Sainte mère, couvert d’épines, que les hommes ingrats lui enfoncent à tout moment, sans qu’il n’y ait personne pour faire un acte de réparation afin de les en retirer. »

Un peu d’histoire
La dévotion au Cœur de Marie existe depuis très longtemps. St Augustin dit que Marie a conçu Jésus dans son Cœur, affirmation qui sera confirmée par le théologien et mystique Hugues de st Victor au XIès., dans son écrit De B. Mariæ virginitate. Celui-ci affirme en effet que le Verbe divin est descendu dans le sein de Marie parce qu’elle l’a d’abord conçu dans son Cœur. Cependant, la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, qui s’est développée par les révélations privées reçues par sainte Gertrude, sainte Mechtilde et notamment sainte Marguerite-Marie Alacoque au XVIIe siècle, a beaucoup influé sur celle du Cœur Immaculé de Marie.
L’Église célèbre d’ailleurs la mémoire du Cœur Immaculé de Marie le lendemain de la solennité du Sacré-Cœur de Jésus : la proximité de ces deux fêtes dans la liturgie est bien un signe clair de leur étroite affinité.

Les apparitions mariales
La dévotion au Cœur Immaculé de Marie s’est cependant beaucoup développée grâces aux apparitions successives de la Vierge Marie. A Pellevoisin, lors de la cinquième apparition, en 1876, le Cœur de Marie est présenté dans sa gloire. Il est donc assimilé au dernier mystère glorieux du Rosaire, celui du Couronnement de Marie : la Vierge Marie est ainsi étroitement associée au mystère de la Rédemption.
Mais c’est après les apparitions de Fatima que Pie XII consacra l’Église et l’humanité au Cœur Immaculé de Marie, et, en 1944,la fête du Cœur immaculé de Marie fut étendue à toute l’Église et fixée au 22 août.

Prières de consécration au Cœur Immaculé de Marie
Il existe plusieurs prières de consécration à la Vierge Marie. Voici celle de Fatima :

« Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous nous consacrons a votre Cœur Immaculé pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur.
Par Vous, nous serons présentés au Christ, votre Fils et Fils unique de Dieu, et, par Lui et avec Lui, à son Père Éternel.
Nous marcherons à la lumière de la foi, de l’espérance et de l’amour pour que le monde croie que le Christ est l’envoyé du Père dont Il est venu nous transmettre la parole.
Nous serons nous aussi ses envoyés afin de le faire connaître et aimer jusqu’aux confins de la terre. »
Ainsi, sous la maternelle protection de votre Cœur Immaculé, nous serons un seul peuple avec le Christ qui nous a acquis par sa Mort, témoins de sa Résurrection, et par Lui offerts au Père pour la gloire de la Très Sainte Trinité, que nous adorons, louons et bénissons.
Ainsi soit-il. »

Isabelle Rolland

Source iconographique: https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C5%93ur_immacul%C3%A9_de_Marie#/media/Fichier:Pf%C3%A4rrich_Pfarrkirche_Marienstatue_aus_Fatima.jpg

pour en savoir plus:
sur Fatima:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *