Nous publions avec l’accord de son auteur des extraits du témoignage que le père Marek Cieslak, curé de la paroisse st Marc l’Évangéliste à Katy Rybackie (Pologne) nous a fait parvenir, pour nous raconter l’histoire de la dévotion à Marie qui défait les nœuds en ce lieu.

La création et l’arrivée du tableau dans l’église st Marc l’évangéliste de Katy Rybackie

« Le tableau de « Marie qui défait les nœuds » n’est pas arrivé par hasard ds ma paroisse: tout s’est fait par la volonté de Dieu.

Lorsque Jean-Paul II a décidé de réorganiser les diocèses, l’évêque du diocèse a créé une nouvelle paroisse. Il a fallu donc envisager la création d’une nouvelle église. C’est le 8 décembre 1988, que la pose de la première pierre a eu lieu.

En 1995, alors que la construction de l’église se terminait, je suis allé pendant l’été passer mes vacances chez un ami prêtre à Augsbourg. C’est là que j’ai découvert le tableau original de « Marie qui défait les nœuds » et j’en ai rapporté une reproduction.

Or, dans la nouvelle église, je souhaitais mettre une reproduction de Notre-Dame de Czestochowa, pour laquelle j’ai une grande dévotion. Mes paroissiens, eux, souhaitaient une reproduction de Notre-Dame du perpétuel secours. Pour mettre d’accord tout le monde, et après en avoir parlé avec des amis, j’ai décidé de faire appel à Madame Alina Kulm, artiste peintre, pour peindre le tableau de Marie qui défait les nœuds »pour cette nouvelle église.

Le tableau fut achevé le 1er août 1995. C’est le 8 décembre 1995, sept ans jour pour jour après la pose de la première pierre, que l’église st Marc l’évangéliste a été bénie, par Monseigneur Andrzej Sliwinski. Il a en même temps consacré l’autel et béni le tableau de « Marie qui défait les nœuds ».

La dévotion à « Marie qui défait les nœuds »

Depuis ce jour nous prions « Marie qui défait les nœuds » chaque mercredi. En polonais elle s’appelle « Matki Bozej Rozwiazujacej Wezly », ce qui veut dire: « Mère de Dieu qui défait les nœuds ».

Au moment de l’élection du pape François, les journalistes ont cherché à fournir le plus de renseignements possible sur lui et ils ont donc parlé de l’histoire de cette dévotion, dont le pape François est à l’origine. J’ai appris cela par la presse et cela m’a fait beaucoup de plaisir, parce que ce tableau était déjà ds notre église!

père Marek Cieslak, curé de la paroisse st Marc l’Évangéliste à Katy Rybackie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bénédiction du tableau par Mgr Sliwinski, 8 décembre 1995

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *