Dans la paroisse Sainte-Marie-Mère-de-Dieu à Gangban (Bénin) , la dévotion à Marie qui défait les nœuds est très importante. Son Curé, le père Zacharie Kpossou, en témoigne.

La paroisse Sainte-Marie-Mère-de-Dieu

Au Sud du Bénin, se trouve un village lacustre appelé Gangban dont la Paroisse porte le Nom de Sainte-Marie-Mère-de-Dieu. Ce qui m’a frappé comme Curé fondateur de cette jeune paroisse en Juin 2014, est sa dénomination. Habitués que nous sommes à entendre Notre Dame de…, le vocable de Sainte-Marie-Mère-de-Dieu comme Patronne de Paroisse est rare : au Bénin c’est la première fois qu’une paroisse est créée sous ce Patronyme. Or la dévotion la plus populaire que j’ai observée dans ce village est celle de Marie qui défait les nœuds : hommes et femmes, petits et grands, tous invoquent et prient la Vierge Marie qui défait nœuds.

‘ Maliya kantounamêtô ‘, Marie qui défait les nœuds dans la langue ‘wémê ‘

Dans la langue locale ‘wémê ‘, souffrance, épreuve, difficulté, malheur, mort, échec, bref, tout ce qui est synonyme du mal est appelé ‘ kanblamê ‘ mot composé de ‘ Kan ‘ qui veut dire ‘ fil ‘, bla ‘ qui signifie ‘ attacher, nouer ‘, et de «’mê ‘ qui désigne ‘ personne ‘. Littéralement ‘kanblamê ‘ veut dire ‘personne attachée par le fil ‘ ou ‘personne dont la vie est nouée ‘. Pour les chrétiens de Gangban, la Vierge Marie est celle qui délie ces personnes, qui dénoue leurs vies, en d’autres termes celle qui « défait les nœuds de nos vies ». En langue locale ‘Marie qui défait les nœuds ‘ est appelée ‘ Maliya kantounamêtô . Quelles que soient les prières faites dans la communauté, ‘Maliya Kantounamêtô ‘ est toujours invoquée. Communautairement et individuellement, Marie qui défait les nœuds est donc très connue à Gangban.

Les nœuds dénoués par la Vierge Marie

En interrogeant les fidèles, je me suis rendu compte que leur confiance en la Vierge Marie qui défait les nœuds est fondée sur leur expérience. Nombreux sont les Chrétiens qui traversent les épreuves de la maladie, des souffrances de toute sorte : la misère, les menaces des forces du mal, « la sorcellerie », les injustices, etc.-toutes situations qu’ils appellent ‘kanblamê ‘ c’est-à-dire des ‘ nœuds ‘, sont présentés à ‘Maliya kantounamêtô ‘ .La Vierge Marie répond toujours aux enfants qui crient vers elle, beaucoup sont exaucés. Leurs témoignages auprès des autres confirment l’efficacité de son intercession et ‘ Maliya kantounamêtô ‘ est davantage connue et priée.

Prions ensemble pour les nœuds des Paroissiens de Gangban : « Ô Sainte Vierge Marie qui défait les nœuds, nous te confions les nœuds de tes enfants de Gangban. Que par ton intercession efficace ils en soient tous libérés et te rendent honneur maintenant et pour les siècles des siècles. Amen ! »

père Zacharie Kpossou, février 2018

La sortie de la messe au village lacustre de Gangban (Bénin).
Photo p. Z.Kpossou, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *