« Bénis le Seigneur ô mon âme, n’oublie aucun de ses bienfaits » psaume 103

La gratitude est un sentiment lié à l’émotion provoquée par un bienfait reçu. Si elle offre un caractère spontané, elle est cependant contenue, comme le dit le rabbin M.A.Ouaknin, dans le 4è commandement « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l’Éternel, ton Dieu, te donne. »[1] .

Elle  peut s’exprimer de différentes façons : par des dons ou des offrandes, par des ex-voto, par des témoignages, etc.

La Vierge Marie elle-même, lors de la Visitation, entonne le chant du Magnificat et prononce ces paroles : « Le puissant fit pour moi des merveilles, saint est Son Nom ! » Elle exprime ainsi cette reconnaissance, si essentielle, qui est l’expression de Sa joie et de Son émotion.

De même, au Psaume 30, David loue Dieu parce qu’il l’a délivré : « Je proclame ta grandeur, Éternel, car tu m’as relevé, tu n’as pas voulu que mes ennemis se réjouissent à mon sujet. Éternel, mon Dieu, j’ai crié vers toi, et tu m’as guéri. Éternel, tu as fait remonter mon âme du séjour des morts, tu m’as fait revivre loin de ceux qui descendent dans la tombe. […] Et tu as changé mes lamentations en allégresse, tu m’as retiré mes habits de deuil pour me donner un habit de fête. Ainsi mon cœur chante tes louanges et ne reste pas muet. Éternel, mon Dieu, je te louerai toujours. » [2].

Les témoignages concernant  Marie qui défait les nœuds

Les témoignages des grâces reçues par les personnes qui prient les neuvaines à Marie qui défait les nœuds s’inscrivent dans cette logique de reconnaissance après des bienfaits reçus. Ils sont très nombreux, et nous en publions quelques- uns tous les mois sur notre blog. Ils concernent des grâces reçues dans les domaines qui constituent la trame de notre vie quotidienne: le travail, la santé, le logement, la famille, etc.

Le père Denis Sonet, bien connu pour son humour,  avait coutume de dire que l’ordre de la charité est celui-ci : « moi, les miens, mes amis, les proches et le tiers monde… » C’est ce que nous constatons dans les témoignages des personnes qui prient les neuvaines : elles sont effectuées par les personnes pour elles-mêmes, ou pour l’un des leurs qui traverse une épreuve difficile.

Prier la neuvaine à Marie qui défait les nœuds

Si vous souhaitez vous-mêmes prier cette neuvaine à Marie qui défait les nœuds pour vous ou l’un de vos proches,  vous pouvez le faire au moyen du livret de la neuvaine que vous pouvez vous procurer de deux façons:

– soit sous format papier que vous recevrez en nous contactant par voie postale (ESAT-Cotra / MdN – 7 Rue Georges Besse – 78 330 Fontenay-le-Fleury), soit sous format numérique (en ligne), accessible sur le site de MDN Productions

ou

– en recevant chaque jour, pendant neuf jours, sur votre boîte mail le texte de la neuvaine en ligne.

[1] Exode 20.12. Le rabbin M.-A. Ouaknin, dans son ouvrage intitulé Les dix commandements, développe ce lien entre le 4è commandement et la gratitude.

[2] Ps 30.1-13

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *