Le marathon de prière organisé par le pape François pour mettre fin à la pandémie s’est terminé le 31 mai 2021. Lors de la cérémonie de clôture, qui a eu lieu dans les jardins du Vatican, Mgr Bertram Johannes Meier, évêque d’Augsbourg, était présent. À cette occasion, il a offert au pape François une copie du célèbre tableau de Marie qui défait les nœuds ayant donné naissance à cette dévotion. Sur cette copie, la Vierge Marie est représentée couronnée, comme on en voir la reproduction ci-dessus. Le marathon de prière s’est donc terminé par le solennel couronnement de Marie qui défait les nœuds .

Le marathon de prière
Le marathon de prière, chaine de prière organisée par le pape François pour mettre fin à la pandémie, s’est terminé le 31 mai 2021. Il a permis à trente sanctuaires différents d’unir leurs prières à travers le monde. Commencé à Notre-Dame de Walsingham en Angleterre, il s’est terminé dans les jardins du Vatican le 31 mai, et chacun a pu assister, à Rome ou devant son écran de télévision ou d’ordinateur, à la cérémonie de clôture du marathon de prière organisé par le pape François .
Dès la fin du chapelet, dans les jardins du Vatican, a eu lieu la cérémonie de couronnement de l’image de Marie qui défait les nœuds . Devant la copie du retable, le souverain pontife a confié à la Vierge Marie cinq “nœuds” collectifs, intentions de prière pour notre monde actuel: La solitude, le chômage, la violence domestique et sociale, mais aussi le développement humain et la reprise des activités pastorales de l’Église.

La copie du tableau offerte par l’évêque d’Augsbourg au pape François
Mgr Bertram Johannes Meier, évêque d’Augsbourg, s’est rendu à Rome à l’occasion de la cérémonie de clôture du marathon de prière. C’est lui qui a offert au pape François, à cette occasion, une copie du tableau de Marie qui défait les nœuds : on y voit la Vierge Marie couronnée. Cette couronne, réalisée par les bijoutiers Fratelli Savi, orne désormais la tête de la Vierge Marie sur le fameux tableau. Le marathon de prière s’est donc terminé par ce couronnement de Marie qui défait les nœuds , qui a eu lieu dès la fin du chapelet, dans les jardins du Vatican.

Un peu d’histoire
La dévotion à Marie qui défait les nœuds est née d’un ex-voto, réalisé à Augsbourg. Tout commence avec le père Jakob Rem , un jésuite allemand (1545-1618) renommé pour sa piété, son intelligence et sa dévotion à la Vierge Marie. Cet homme- qui avait fondé le Collège marial d‘Ingolstadt en 1595 – avait parmi ses anciens étudiants un aristocrate nommé Wolfgang Langenmantel (1568-1637), qui traversait de très graves difficultés de couple. Celui-ci se rendit auprès de son ancien Professeur, et le père Rem eut l’idée de prier avec le ruban de mariage qui était traditionnellement offert aux mariés à cette époque. Il noua sur le ruban autant de nœuds que de problèmes, et pria avec W.Langenmantel devant l’icône de Notre-Dame des Neiges, en soulevant solennellement le ruban. Puis il dénoua dans la prière un à un les nœuds qui se trouvaient sur le ruban de mariage appartenant au couple Langenmantel. C’est alors que le ruban devint d’une blancheur éblouissante. Bouleversé, Wolfgang Langenmantel sentit intérieurement que ses problèmes conjugaux se résolvaient, il revint à sa femme et le mariage fut sauvé.
Le petit-fils de Wolfgang Langenmantel, Hieronymus Ambrosius von Langenmantel, scientifique de renom, membre de l’Académie des Sciences Léopoldina et chanoine de la Kollegiatstiften St. Peter am Perlach à Augsbourg, soucieux de réaliser un ex-voto pour remercier de cette grâce obtenue, fit réaliser par un peintre allemand local, Johann Georg Melchior Schmidtner, le tableau que l’on nomme Marie qui défait les nœuds . Cette peinture, réalisée vers 1700 et conservée aujourd’hui dans l’église Saint-Pierre de Perlach, à Augsbourg (Allemagne), représente la Vierge Marie dénouant les nœuds d’un ruban blanc tenu par deux anges. Si la composition traite d’un événement particulier (la grâce reçue pour sauver un mariage en péril), le tableau comporte néanmoins une véritable dimension théologique , qui a frappé le pape François et lui a inspiré le désir de mettre cette dévotion à la portée de tous.

Prier Marie qui défait les nœuds.
La dévotion à Marie qui défait les nœuds est très importante en Amérique du Sud, et se répand peu à peu dans le monde entier, sous l’impulsion du pape François. Le père Celeiro, prêtre argentin, a rédigé la fameuse neuvaine en 1997 pour tous ceux qui veulent confier les graves difficultés qu’ils rencontrent entre les mains de Marie. Il est possible de se procurer cette neuvaine en version papier, ici, ou en ligne, en s’inscrivant ici
Des ‘retraites en confiance’ sont également organisées en France par l’Association AVE , et remportent un grand succès, car les grâces reçues sont nombreuses. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici

Isabelle Rolland

Pour en savoir plus::
Pour avoir accès à la vidéo de la cérémonie
sur le jésuite Jakob Rem, sur notre blog
sur le miracle ayant donné lieu à l’ex-voto, sur notre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.