Cette année, la Solennité de l’Annonciation, fêtée traditionnellement le 25 mars, a été reportée au lundi 9 avril. Quelles en sont les raisons ?

La date traditionnelle du 25 mars

Le 25 mars nous fêtons traditionnellement la fête de l’Annonciation : en ce jour, l’Archange Gabriel est venu demander à la Vierge Marie  si elle consentait à concevoir et enfanter un Fils, le messie attendu, qui serait également le « Fils du Très Haut ». Cette fête est une ‘Solennité’. Dans le vocabulaire liturgique, la Solennité est le degré supérieur de célébration des fêtes. C’est dire que cette fête est très importante.

Le choix du de la date du 25 mars  correspond à la prise en compte du temps de grossesse par la tradition : neuf mois jour pour jour avant la naissance de Jésus, célébrée le jour de Noël. Mais cette année, les choses sont un peu différentes, puisque la fête de l’Annonciation sera célébrée le lundi 9 avril 2018.

La fête de Pâques

Les raisons en sont simples : la fête de Pâques est une  fête mobile. La Bible prescrit de fêter Pâques le 14 Nisan, c’est-à-dire à la pleine lune de printemps. Si la fête juive de la Pâque commémore la sortie d’Égypte, dans le christianisme, elle rappelle la Résurrection du Christ. Puisque le Christ est ressuscité le 1er jour de la semaine, c’est-à-dire le dimanche, l’Église célèbre toujours Pâques le dimanche le plus proche du 14 Nisan. Pâques est évidemment la fête la plus importante du christianisme, puisque la résurrection de Jésus est l’événement le plus important de l’histoire du monde. Pour cette raison, elle est précédée d’une semaine entière, la Semaine Sainte, qui va du dimanche des Rameaux à Pâques. La semaine après Pâques est également célébrée, comme semaine de Pâques : elle commence le dimanche de Pâques et se termine le dimanche suivant, appelé aujourd’hui Dimanche de la Miséricorde Divine, selon la décision du pape Jean-Paul II.

Un calendrier mobile

Ces deux semaines enchâssant la ‘Grande Fête’ de Pâques ne peuvent être modifiées sous aucun prétexte. Si donc une Solennité comme l’Annonciation tombe pendant l’un de ces jours, elle doit être déplacée au premier jour disponible, c’est-à-dire le lundi qui suit la semaine de Pâques, ce qui correspond au lundi 9 avril.

Sources : HOLWECK , Frederick G. “Feast of the Annunciation of the Blessed Virgin Mary”, in Catholic Encyclopedia (1913), vol.1. [Accessible en ligne à l’adresse suivante: https://en.wikisource.org/wiki/Catholic_Encyclopedia_(1913)/Feast_of_the_Annunciation_of_the_Blessed_Virgin_Mary]

 

Isabelle Rolland, 25 mars 2018

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.