Les « retraites en confiance » organisées par Marie qui défait les nœuds comportent des temps de prière, d’enseignement, d’écoute et de réconciliation.
Toutes se terminent par une brève célébration au cours de laquelle les retraitants sont invités à venir déposer dans une corbeille leur ruban noué, ainsi qu’une lettre à Marie. Cette célébration est clôturée par une prière de consécration à la Vierge Marie.

Cette retraite s’est déroulée du 23 au 25 février 2019 à Villebon, avec l’après-midi du samedi à la chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac à Paris. Elle a été animée par Élisabeth Couturier, laïque consacrée.

Thème
Cette retraite a porté essentiellement sur le pardon et la réconciliation, ainsi que sur le rôle de la Vierge Marie dans le combat spirituel. « A Jésus par Marie », disait saint Louis-Marie Grignon de Montfort. Il est nécessaire de croire en Jésus qui peut, en notre cœur, pardonner ce qui nous semble impardonnable, si nous acceptons d’être purifiés.

Contenu
Les temps d’enseignement ont ensuite porté sur la personne de Marie : apprendre à la connaître comme mère, tendresse de Dieu, douceur de Dieu, ne retenant rien pour elle.
Enfin, Élisabeth Couturier a terminé son enseignement en mettant en évidence la différence entre tentation et épreuve.

La tentation est une falsification de l’épreuve. Elle est un mensonge à soi-même.
Ne pas confondre tentation et épreuve, même si les tentations deviennent épreuves.
Il y a deux sortes d’épreuves :
• le Mal commis.
• le Mal subi

Mal commis, par exemple, vol, adultère, addictions, etc. Le combat de la tentation commence par la pensée qu’il nous faut combattre. Puis vient l’étape du consentement à la tentation, et l’étape de la captivité qui entraîne une habitude dans la tentation. Toute tentation acceptée est liée à un mensonge à soi-même : demander à Marie par le chapelet ou toute autre prière, la grâce de la vérité sur soi et de la purification du mauvais désir.

Mal subi : par exemple, cyclone, avalanche, tsunami. Le mal ne vient jamais de Dieu. C’est une épreuve absolue, la pierre d’achoppement pour notre foi. Nous pouvons alors être confrontés au doute ; cette épreuve se traverse avec Marie et la Sainte Famille. Le Christ a aussi vaincu ce mal, sur la Croix.
Ces retraites remportent un grand succès : nombre de retraitants témoignent dans des courriers ultérieurs des nombreuses grâces reçues.

Si vous souhaitez connaître les lieux et dates des prochaines retraites, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *