Pour célébrer la fête de sainte Brigitte de Suède(1303-1373), épouse et mère de famille, puis fondatrice de l’ordre du Saint-Sauveur , nous publions un extrait des révélations que la Vierge Marie lui a faites, notamment sur la présence du Saint Esprit en Elle et sur l’Annonciation.

La Sainte Vierge Marie dit : « Je suis celle qui ai été de toute éternité en l’amour divin, et dès mon enfance, le Saint-Esprit était parfaitement avec moi. Vous pourrez prendre un exemple de ceci, de la noix, laquelle croît quand le zeste qui est au dehors croît ; le noyau qui est au dedans croît aussi, de sorte que la noix en croissant est toujours pleine, ne donnant place à rien qui vienne de l’extérieur. De même, moi, dès mon enfance, j’ai été pleine du Saint-Esprit, et il me remplit tellement à mesure que je croissais en corps et en âge avec tant d’abondance, qu’il n’a rien laissé de vide en moi pour donner entrée ni place au péché.

Et partant, je suis celle qui n’a jamais commis un péché véniel ni mortel, car de fait, j’ai été si ardente en l’amour de Dieu que rien ne m’a plu, sinon la perfection de la volonté de Dieu, car le feu de l’amour divin brûlait incessamment dans mon cœur.

Dieu aussi, qui est béni sur toutes choses, qui m’a créée par sa puissance et m’a remplie de la vertu du Saint-Esprit, m’a aimée ardemment. La ferveur de son amour fit qu’il m’envoya un messager, me faisant entendre par lui ses volontés, savoir, que je fusse Mère de Dieu ; et ayant connu que c’était la volonté divine, soudain le feu d’amour que j’avais dans mon cœur me fit prononcer cette parole d’obéissance, par laquelle je répondis au messager : Qu’il me soit fait selon votre parole ; et au même instant, le Verbe fut fait chair en moi, et le Fils de Dieu a été fait mon Fils, et de la sorte, nous avons tous deux un même Fils, qui est Dieu et homme, et moi semblablement je suis Vierge Mère. Il est homme très sage et vrai Dieu, Jésus-Christ, qui, demeurant en mon ventre, me donna alors tant de sagesse, que, non seulement je puis entendre la sagesse de tous les docteurs, mais encore la voir dans leur cœurs, Dieu me la manifestant, et pénétrer si leurs paroles sortent de la divine charité, ou bien de l’artifice de leur science ».

source iconographique: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/22/Sainte_Brigitte_de_Su%C3%A8de.jpg

pour en savoir plus
http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/jqi.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *