J’habite sur une des îles principales du Japon.

Après le Noël 2018, j’ai rendu visite à une religieuse japonaise. On a parlé des petites choses quotidiennes. Et dans cette conversation, elle m’a introduit la prière de Marie qui défait les nœuds . Peut-être les mailles du tricot de mon pull-over, que j’avais fait moi-même, lui a rappelé cette prière. Elle m’a dit que les ‘nœuds’ signifiaient les difficultés et les problèmes compliqués dans notre vie et nous demandions a notre Mère, Marie, de les défaire. J’ai eu l’intuition que cette prière concernait la vie conjugale. Après, j’ai lu dans un article sur cette dévotion dans un mensuel publié par les salésiens “Katorikku Seikatsu “( ‘La vie catholique’ aout 2013, ) que c’était le cas. L’origine de cette prière était pour sauver un couple du risque du divorce.

Dans mon passé, j’ai aimé un homme marié. C’était l’amour sincère, mais j’admets que cela a apporté au couple les obstacles dans leur vie. Depuis cela reste ma croix. Maintenant je prie de mon cœur le bien de lui et sa femme. Si j’étais la cause des ‘nœuds’ de leur vie, je prie notre Mère Marie, de défaire mon égoïsme. En même temps, je sens que cela me demande un sacrifice. Une chose dont je suis sûre est que notre Mère n’abandonne jamais ses enfants. Ses mains travaillent sans cesse, poussées par l’Amour divin et l’infinie Miséricorde. Récitant cette prière, je reçois la consolation profonde comme un de ses enfants.

X.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *