L’Avent symbolise l’attente et l’anticipation d’une grossesse ; Notre Dame est donc une figure clef de cette saison. La raison en est claire : elle nous prépare à la naissance du Christ en nous aidant à lâcher prise de nos obstacles intérieurs et des liens qui nous contraignent pour faire place à la grâce. Elle nous enseigne la patience et comment faire attention aux inspirations de l’Esprit Saint. Marie est le meilleur guide sur notre route, car c’est elle qui donna naissance à la Vie elle-même.

Les étapes de la Parole
Si nous analysons le phénomène du langage humain, nous voyons qu’il se déroule en trois étapes. D’abord nous devons nous faire une idée de ce que nous voulons dire. C’ est l’étape de la conception où l’idée prend racine dans l’esprit.
Ensuite, nous avons besoin d’un moment pour formuler mentalement les mots qui vont exprimer l’idée ; c’ est la période de gestation. Cela peut être une période brève pour ceux qui sont vifs d’esprit ou plus longue pour ceux qui prennent plus de temps à trouver leurs mots.
Enfin, nous devons exprimer les mots à haute voix pour rendre manifeste ce que nous portons en nous comme pensées. Ceci est le stade de l’expression.
Ainsi, pour faire surgir la « parole » qui est cachée en nous, nous devons passer par ces trois stades de la conception, gestation et expression.

L’Expression de Dieu même
Dieu a dit Lui aussi une Parole du fond de son cœur. Il a manifesté son amour pour la création par ses paroles. Quand Il exprima Sa Parole, Il utilisa un instrument très digne pour la recevoir : la Vierge humble et immaculée – Marie. Et Il le fit en passant par ces trois stades.
Le jour de l’Annonciation il y a huit mois, nous avons célébré le moment où Marie a conçu le Verbe par le pouvoir de l’Esprit Saint. A ce moment-là « le Verbe s’est fait chair et a habité parmi nous » (Jn 1 :14). Comme c’est merveilleux que Dieu soit venu parmi nous de cette manière ! Aucune religion ni civilisation dans l’histoire de l’humanité a vu un acte de Dieu comparable.
Maintenant, pendant l’ Avent, nous célébrons la gestation du Verbe. Vers la fin d’une grossesse – comme beaucoup de mères me l’ont confirmé – la présence de l’enfant leur paraît de plus en plus réelle. Il y a un lien intime entre la mère et l’enfant dès le moment de la conception. Mais l’enfant dans le sein de la mère commence à communiquer avec sa mère pendant qu’il grandit. Il y a une sorte de conversation entre la mère et l’enfant qui a lieu à la fin de la grossesse par des mouvements, des gestes et des émotions.
Finalement, neufs mois après l’Incarnation, le Verbe est né dans les ténèbres de notre monde, percées symboliquement par la belle étoile de Bethléem dans le ciel au-dessus de la crèche. Noël est l’expression magnifique et Joyeuse de la Sainte Parole de Dieu à l’humanité. Comme St. Paul l’écrit dans sa lettre aux Hébreux (1:1-2) : « À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. »
Jésus est le Verbe Unique du Père et à travers Lui, Il dit tout ce que nous devons savoir sur Lui, sur son amour pour le monde et sur notre salut.

Notre guide pour l’Avent
L’Avent est la période où nous nous préparons de recevoir la Parole de Dieu dans laquelle Il s’exprime en entier et qui a transformé le monde. Pendant que nous entrons dans cette période de quatre semaines, tournons-nous vers la femme qui a conçu, développé et donné naissance au Verbe de Dieu dans son corps et son âme.
Marie peut nous aider à entrer dans ce dialogue profond avec le Verbe et nous montrer comment lâcher prise de nos obstacles intérieurs qui font obstacle à la grâce. A cause de son union avec le Verbe de Dieu, elle peut dénouer les pires difficultés dans notre esprit et notre cœur, si seulement nous nous tournons vers elle dans notre besoin pendant cette ‘saison’ d’Avent.
N’oublions pas que les conditions pendant ces derniers jours de sa grossesse n’étaient pas très favorables ni sans danger pour Marie : étant enceinte, elle était forcée de voyager avec Joseph pour le recensement ; ils ne trouvèrent pas d’accueil dans une maison et elle dut donner naissance dans un endroit prévu pour les animaux.
Si quelqu’un connaît nos inquiétudes les plus profondes regardant la vie et la famille, c’est Marie. Elle en a fait l’expérience elle-même. Elle peut aplanir toutes nos difficultés , si nouées qu’elles soient . Certainement la femme qui donna expression à la Parole de Dieu dans le monde des hommes écoutera nos prières pendant cette ‘saison’ d’Avent.

O Marie qui défait les nœuds  et mère du Verbe Incarné, priez pour nous qui avons recours à vous !

Peter Darcy

Source iconographique: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1460_Osservanza_Master_Madonna_and_Child_anagoria.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *