Le ruban de mariage, symbole de l’union consacrée

Il y avait autrefois une coutume liée au mariage: pendant la cérémonie, la demoiselle d’honneur attachait les bras des mariés avec un ruban afin de symboliser l’union indéfectible des époux pendant leur vie terrestre. Il reste encore des traces de cette coutume: certains peuples posent une double couronne, reliée par un ruban, sur la tête des mariés, pendant la cérémonie. On conservait donc le ruban avec ses nœuds comme symbole de l’union consacrée.C’est l’un de ces rubans de mariage qui est à l’origine du miracle.

Un couple dans la tempête

L’histoire de la dévotion à Marie qui défait les nœuds commence en effet avec un gentilhomme allemand nommé Wolfgang Langenmantel (1568-1637). Cet homme avait épousé une aristocrate allemande, Sophie Imoff. Traversant en 1612 une très grave crise conjugale, ils étaient sur le point de divorcer.

C’est alors que W. Langenmantel eut l’idée d’aller trouver son ancien professeur, le fameux père Jakob Rem, un Jésuite qui vivait au monastère et à l’Université d’Ingolstadt, connu pour son intelligence, sa piété et sa dévotion envers la Vierge Marie.

Le miracle du 28 septembre 1615

Wolfgang Langenmantel confia son secret au père Rem, qui lui prodigua des conseils, et ils invoquèrent la Vierge Marie pendant 28 jours. Le 28 septembre 1615, alors que le père Rem venait de prier la Vierge Marie, Wolfgang Langenmantel lui confia son ruban de mariage. Au cours de sa prière à Marie, le père Rem leva solennellement le ruban de mariage, tout en en dénouant solennellement les nœuds un à un. Une fois le ruban entièrement dénoué, le père Rem le lissa, et il devint d’une blancheur extraordinaire.

Infiniment touchés de ce qui venait de se passer, Wolfgang et Sophie Langenmantel décidèrent de ne pas se séparer.

C’est le petit-fils de Wolfgang, Hieronymus Ambrosius Langenmantel, lui-même chanoine de l’église Saint-Pierre-de-Perlach à Augsbourg (1666-1709) qui décida, en 1700, de rendre grâce par un ex-voto, pour sa propre famille.

Que Marie qui défait les nœuds protège les couples en difficulté : qu’elle les aide à comprendre qu’une crise conjugale peut être l’occasion d’un nouveau départ, à l’exemple du couple Langenmantel !

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_qui_d%C3%A9fait_les_n%C5%93uds

Richard Lenar, « History of the Devotion to Mary, Untier of Knots » [archive], A Dictionary of Mary, University of Dayton (consulté le14 février 2018)

Mattos, Eduardo. Marie qui défait les noeuds: le cadeau du pape François au monde. Ed. du Gingko, 2018

                                                                                    Isabelle Rolland, mars 2018

 

 

 

 

 

 

 

Ruban de mariage

Ruban de mariage

Un commentaire sur “Le miracle à l’origine de la dévotion à Marie qui défait les nœuds.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *