Nous fêtons aujourd’hui 22 août le Couronnement de la Vierge Marie. Reine de l’univers, elle est ainsi associée à la royauté universelle du Christ. C’est ce mystère que nous méditons lorsque que nous prions le chapelet.

Le Couronnement de Marie

Huit jours après la Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, l’Église fête son Couronnement. Cette glorification, directement liée à l’Assomption de la Vierge Marie, couronne le plein accomplissement de la volonté de Dieu qui s’est manifesté tout au long de sa vie. Cette fête a été instituée par Pie XII en 1954.« Élevée corps et âme à la gloire du ciel, elle fut exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort ». (CEC 966) . En cette fête de Marie Reine, nous honorons donc la Vierge Marie dans sa toute-puissance : elle est la mère de Celui dont le règne n’aura pas de fin. (Lc, 1, 33)
  « C’est par la très Sainte Vierge que Jésus-Christ est venu au monde : c’est aussi par elle qu’il doit régner dans le monde », dit Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Dans l’Apocalypse, on parle d’ »une femme ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds,
et sur la tête une couronne de douze étoiles. » St Bernard, au XIIès, reprenant le Cantique des cantiques et l’appliquant à la Vierge Marie,la compare à une reine entrant dans son palais avec un roi, pour être couronnée. Les Cisterciens au XIIès, puis les Dominicains au XIIIè s développent considérablement la dévotion mariale, notamment à travers la prière du rosaire. Enfin, la Légende dorée de Jacques de Voragine (XIIIès) reprend différentes sources, dont les évangiles dits apocryphes, et fixe cette tradition du Couronnement de Marie.

Le Couronnement de Marie dans l’iconographie
C’est au XIIès que l’on commence à représenter Marie couronnée aux côtés de son Fils, afin d’honorer et de mettre en valeur la puissance de son pouvoir d’intercession. Si l’on s’accorde pour dire que la première représentation sculptée de ce thème apparaît au tympan du portail Nord de l’église st Médard de Quennington (Gloucestershire), vers 1130, le thème du Couronnement de Marie apparaît en France à la cathédrale de Senlis (tympan du portail du Couronnement) en 1185, et il sera traité dans de nombreuses cathédrales (Notre-Dame de Paris, Chartres, Laon, etc.)
Émile Mâle explique qu’il existe au XIIIès trois types de représentations du Couronnement de Marie :

– Marie, déjà couronnée, est assise à la droite de son Fils, qui la bénit (Senlis ; Laon ; Chartres)
– Un ange vient du ciel pour couronner Marie, qui se tourne vers Jésus, les mains jointes (v.1220, cath . Notre-Dame de Paris, abbaye de Longpont, Yvelines ; cathédrale d’Amiens)
– v.1250 : Jésus couronne lui-même sa mère (cathédrale d’Auxerre, Yonne, linteau porte droite ; cathédrale de Reims.)
Par la suite, ce thème sera développé dans toute la tradition iconographique.

Le dernier mystère du rosaire : le 5è mystère glorieux
« Voici la synthèse de tout le Rosaire, qui met un terme à la grande vision, ouverte par l’annonce de l’ange. Un unique flux de vie passe à travers les différents mystères et nous rappelle le plan éternel de Dieu en vue de notre salut : le début dans la stricte intimité, la conclusion ds la splendeur des cieux » (Jean XXIII Lettre apost. Il religioso convegno, 29 sept 1961).

Marie est ainsi la « toute puissance suppliante » : par sa supplication, elle peut intercéder en notre faveur. Que cette fête fortifie en nous une inaltérable confiance en l’intercession de Notre-Dame : « Ô Dieu qui as voulu que la Mère de ton Fils soit notre Mère et notre Reine, fais que, soutenus par son intercession, nous obtenions dans le ciel la gloire promise à tes enfants ».(Oraison de la fête). En cette fête, nous contemplons le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

Prions donc Marie qui défait les nœuds de nous délivrer du manque de foi, et de recevoir le fruit de ce dernier mystère glorieux : la confiance en Marie et la persévérance finale.

Isabelle Rolland
pour en savoir plus :

sur Marie reine :
https://www.mariedenazareth.com/tout-sur-marie/panorama-de-la-vie-de-la-vierge-marie/le-couronnement-de-marie-au-ciel/marie-reine-de-lunivers-liturgie-romaine/

https://www.mariedenazareth.com/tout-sur-marie/panorama-de-la-vie-de-la-vierge-marie/le-couronnement-de-marie-au-ciel/marie-reine-en-5-points/

sur l’iconographie du Couronnement de la Vierge :
http://www.groupepatrimoines71.fr/index_htm_files/iconographie.pdf

Un commentaire sur “La Vierge Marie, reine de l’univers : le dernier mystère du chapelet”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *