Nous connaissons plusieurs des prières composées par st François d’Assise: le ‘Cantique du frère soleil’, le ‘Pater Noster’, qu’il a amplifié d’une méditation, la merveilleuse prière ‘Seigneur, fais de moi un instrument de paix’, etc. Moins connues sont les prières que st François composa pour la Vierge Marie: une antienne à la Vierge Marie, et plusieurs ‘salutations à la Vierge Marie’. Pour honorer la fête de st François, nous avons choisi de publier l’une de ces salutations, dans la version à partir de laquelle Francis Poulenc a composé les très belles ‘Petites prières de st François d’Assise’, et de vous proposer d’en entendre une interprétation.

La salutation de st François à la Vierge Marie, forme spirituelle du ‘salut courtois’
Ces salutations s’inscrivent dans la forme courtoise du ‘Salut’, hommage du poète à sa dame dans la littérature courtoise, portrait élogieux de la dame aimée, qui permet au poète, par la poésie, de dépasser le mal d’amour dont il est saisi. La poésie est donc une façon de transcender ce mal d’amour, pour entrer dans la dynamique de l’Amour qui dépasse celui des créatures et mène vers leur Créateur.
Cette dynamique est alors amplifiée lorsqu’il s’agit de faire l’éloge de la Vierge Marie, puisque, comme le dit lui-même st François d’Assise dans l’antienne qu’il a composée pour la Vierge Marie, ‘aucune autre femme née en ce monde ne (Lui est) comparable‘. Dès lors, le ‘salut courtois’ se transforme en une ‘salutation’ qui rappelle celle de l’Ange Gabriel lors de l’Annonciation.
La grande dévotion de st François d’Assise à la Vierge Marie se traduit ainsi dans les vocables qu’il va Lui attribuer. L’évocation de la ‘Dame sainte’ lui permet d’entrer dans le mystère divin, auquel la contemplation de la Vierge Marie, miroir sans tache de Dieu, conduit. C’est ainsi qu’une suite de métaphores va permettre d’entrer dans cette contemplation: Marie est qualifiée de ‘palais de Dieu’, de ‘Tabernacle de Dieu’, voire de ‘vêtement de Dieu’. Ces vocables sont une façon de rendre hommage à la maternité divine de Marie, mais également au Christ et à Dieu le Père.
Nous présentons ici la salutation à la Vierge Marie sous une forme fixée, qui a servi d’inspiration au compositeur Francis Poulenc.

La salutation à la Vierge Marie mise en musique par Francis Poulenc (1899-1963)
Parmi les œuvres religieuses que F. Poulenc a consacrées à la Vierge Marie, on peut citer les ‘Litanies à la Vierge noire de Rocamadour’, pour chœur de femmes et orgue, qu’il a composées en 1936, un ‘Stabat Mater’ (1950), et cette petite prière de st François d’Assise, l’une des ‘Quatre petites prières de st François d’Assise’, composées par Poulenc à la demande de son cousin franciscain frère Jérôme Poulenc. Ecrites en 1948 pour les frères du scolasticat de la Province de Paris à « Champfleury », elles sont pour voix d’hommes.

Salut, Dame Sainte, reine très sainte, mère de Dieu,
ô Marie qui êtes vierge perpétuellement,
élue par le très saint Père du Ciel,
consacrée par Lui avec son très saint Fils bien aimé et l’Esprit Paraclet,
vous en qui fut et demeure toute plénitude de grâce et tout bien !

Salut, palais ; salut, tabernacle ;
salut, maison ; salut, vêtement ; salut, servante ; salut, mère de Dieu !
Et salut à vous toutes,
saintes vertus qui par la grâce et l’illumination du Saint Esprit,
êtes versées dans les cœurs des fidèles et, d’infidèles que nous sommes,
nous rendez fidèles à Dieu !’

Vous pouvez écouter la Salutation mise en musique de Poulenc, lui qui disait un jour à ses amis: « Je suis catholique. C’est ma plus grande liberté ».

Isabelle Rolland

Pour en savoir plus:
sur les diverses versions des salutations à la Vierge Marie:

l’antienne à la Vierge Marie:

source iconographique: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lille_Pdba_rubens_francois.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *