Lorsque l’on parle de Marie qui défait les nœuds , c’est à notre pape François que l’on pense immédiatement, lui qui a déployé une énergie considérable pour diffuser cette dévotion, en Argentine, puis ailleurs. Mais le tableau qui est à l’origine de cette dévotion, et qui a eu une telle destinée , n’aurait jamais vu le jour sans l’initiative de l’éminent scientifique et chanoine Hieronymus Ambrosius Langenmantel (* 1641; † 1718) , qui a fait réaliser le tableau par un peintre baroque local,Johann Georg Melchior Schmidtner, aux alentours de 1700.

Hieronymus Ambrosius von Langenmantel, un scientifique de renom
Orientaliste, mathématicien, scientifique, chanoine,Jérôme Ambroise Langenmantel (* 1641; † 1718) est un grand scientifique de renom. Ayant étudié à l’Université d’Ingolstadt, il a d’abord été prêtre, puis chanoine à la Kollegiatstiften St. Peter am Perlach.

Il était le fils du maire d’Augsbourg Octavian Langenmantel (1614-1689), et d’ Anna Maria Catharina Imhoff. Après avoir effectué de brillantes études à l’Université d’Ingolstadt, Hieronymus Ambrosius Langenmantel fut admis en 1681 comme membre de l’Académie allemande des sciences Léopoldina.. Chercheur à l’université de Tübingen, il a écrit des textes sur l’optique, mais également sur les poisons et l’anatomie.

Jérôme Ambroise Langenmantel fut en contact avec de nombreux contemporains célèbres, tels que le Jésuite Athanase Kircher (1602-1680), qu’il avait rencontré à Rome et dont il était un ami proche, l’astronome Gottfried Kirch (1639-1710). (1612-1687) et avec le mathématicien et philosophe Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) .

Hieronymus Ambrosius Langenmantel était également un éminent linguiste. Polyglotte, il a traduit en allemand plusieurs ouvrages théologiques, et un roman du Père René de Ceriziers S.J. (1603-1662) intitulé « L’innocence sacrée » ou « La vie du dévot Hirlandin ». Mais c’est également un acteur essentiel dans la dévotion à Marie qui défait les nœuds .

Le petit-fils du couple Langenmantel
Si Hieronymus Ambrosius Langenmantel était le fils du maire d’Augsbourg, Octavian Langenmantel , il était également le petit fils de Wolfgang Langenmantel et de Sophia Rentz. Il connaissait l’histoire de son grand-père, dont le couple avait été sauvé du divorce par l’intervention et l’intercession du père Jakob Rem, et le fameux miracle obtenu en invoquant la Vierge Marie et en dénouant les nœuds du ruban matrimonial.
Ce miracle, lié à l’histoire de la famille Langenmantel, avait particulièrement touché le petit-fils. Il souhaitait en garder mémoire et réaliser un ex-voto.

Lorsque Hieronymus Ambrosius Langenmantel devint prêtre, il fut rapidement nommé Chanoine à l’église de St. Peter am Perlach d’ Augsbourg. C’est alors qu’il était Chanoine en ce lieu qu’il eut l’idée de faire réaliser un tableau en guise d’ex-voto .

Pour ce faire, il choisit un peintre local , Johann Georg Melchior Schmidtner (1625 – 1705) qui le réalisa aux alentours de 1700. Si J.G.M. Schmidtner est connu pour les retables qu’il a réalisés dans des églises locales, près d’ Augsbourg, où il a vécu toute sa vie, après avoir été l’élève du peintre baroque allemand Johann Heinrich Schönfeld. il est surtout connu pour le fameux tableau de Marie qui défait les nœuds , qui a été à l’origine de l’extraordinaire dévotion que nous connaissons.

Isabelle Rolland

source iconographique :

https://de.wikipedia.org/wiki/Hieronymus_Ambrosius_Langenmantel#/media/File:Langenm-ha.jpg

Pour en savoir plus :

sur H.A.von Langenmantel :

https://www.literaturportal-bayern.de/autorinnen-autoren?task=lpbauthor.default&pnd=118861042

sur le tableau de Johann Georg Melchior Schmidtner :

Le tableau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *