Le tableau de Johann Melchior Schmidtner qui représente Marie qui défait les nœuds  se trouve à l’église de Sankt Peter am Perlach à Augsburg en Allemagne. Il représente Marie en train de défaire les nœuds d’un ruban, mais à vrai dire ce sont les nœuds (difficultés) de nos vies qu’elle est en train de défaire. C’est pourquoi elle est devenue « Marie qui défait les nœuds », devant qui se succèdent les fidèles : avec ferveur, tantôt ils lui demandent des grâces, tantôt ils la remercient pour les grâces obtenues.

« Marie qui défait les nœuds »  ce titre exprime une des qualités les plus caractéristiques de Marie. Un peintre allemand (Johann Melchior Schmidtner) l‘a illustrée dans ce tableau après avoir reçu, par son intercession, une grâce particulière.

Dans cette représentation Marie est entourée de Séraphins et accompagnée de deux anges. L‘un d’eux lui tend un ruban plein de nœuds qu’elle défait délicatement. L’autre nous montre le ruban dénoué qui sort de ses mains.

Marie est la Maman, qui connaît si bien notre vie, dans les moindres détails, car dès son début elle est auprès de nous. Elle déverse sur nous son amour à travers tant de grâces.
Quel que soit l’endroit où nous nous nous trouvons, Marie est là avec nous, présente, agissante, disponible. Elle nous observe, nous écoute, elle est toujours prête à nous aider.
Elle chasse de nos vies la peur et l’insécurité qui nous paralysent, remplit nos cœurs de confiance, de fermeté.

Elle intervient, au bon moment, pour nous redresser après un faux pas. Elle nous redonne les forces, le courage, la foi, pour recommencer, pour continuer notre chemin.
Elle nous accompagne de son amour, de sa tendresse. Attentive, elle nous suit pas à pas. Ses yeux nous interrogent : „Qu’est-ce qui te manque, mon enfant ?…que puis-je faire pour toi?…?“

Infatigable et habile elle résout tant de problèmes, défait toutes sortes de nœuds. Elle vit avec nous nos difficultés. Elle s’afflige de nos crises, de nos souffrances, elle pleure avec nous. Elle attend avec appréhension les réponses que nous attendons. Elle sourit à nos joies, se réjouit de nos succès.

Elle est le rayon de lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, la fenêtre ouverte à l’air frais de l’espérance.

Elle nous encourage, nous rassure, nous récompense de la chaleur de son amour, nous protège.

Son travail constant l’occupe en permanence. Elle est toujours avec ses anges, en train de nous aider, affairée, elle défait nos nœuds.

Elle est la belle dame de la rue du Bac, la jeune fille de Lourdes, la „senhora“ de Fatima, qui revient un peu partout pour secourir ses enfants, leur tendre la main, poser sur eux son doux regard souriant : comme elle les aime, les comprend et les console !

Marie est celle qui dans la douceur de son humilité et dans la sagesse de son abandon à la volonté divine peut et veut nous apprendre à vivre, à être heureux.

C’est par là aussi qu’elle nous mène tout naturellement à la prière, à la louange, à la reconnaissance ! Elle nous apprend l’abandon à Dieu dans la confiance totale. Elle nous apprend à être, comme elle, fils et filles de Dieu !

Elle ne sait dire non, si ce n’est au péché. Sa renommée s‘étend désormais aux quatre coins de la terre. Les témoignages sont innombrables !

Les récits se multiplient toujours de grâces reçues, non seulement spirituelles, mais aussi matérielles, d’incroyables guérisons, de solutions parfaites et inattendues qui dépassent toutes attentes, tous souhaits, tous désirs.

En la voyant qui continue inlassablement son travail, nos cœurs sont remplis de confiance et de gratitude envers notre céleste Maman et envers Jésus qui nous l’a donnée.

Finalement, par son accompagnement, par sa présence discrète et permanente à nos côtés, la Vierge Marie imprime en nous le désir de la suivre. Nous voulons plus que jamais suivre son exemple de pureté, d’humilité, d’abandon, d’amour… car nous constatons ravis, qu’elle est l’œuvre réussie, l’œuvre parfaite, le chef-d‘œuvre du Créateur !

Marie fait de nos vies un ruban lisse et lumineux, le chemin qui nous conduit au bonheur.

Oui, suivons-la, suivons son exemple, ainsi nous suivrons Jésus qu’elle nous montre continuellement.

Elle est l’exemple que Dieu le Père, depuis toujours, nous présente pour arriver à son Fils bien-aimé.

De tout mon cœur, mille fois je vous remercie!
Merci douce Maman Marie de défaire les nœuds de ma vie, merci d’être là, merci de m’accompagner, de m’écouter, de me donner la main, de me montrer le chemin, qui conduit à ton fils Jésus! À travers toi Maman Marie, je veux Lui offrir ma gratitude, ma confiance totale et mon abandon à la volonté de Dieu, Très Sainte Trinité, que j’aime et que j’adore à jamais!

Rottenburg, le 28 mars 2019 Beatriz Dorenburg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *