Le sacerdoce Catholique passe sans aucun doute actuellement par l’expérience d’une crise profonde. La grande majorité de bons prêtres est entachée par ces scandales, mais Notre Dame, Mère des prêtres, ne perd jamais espoir, même si le monde et certains catholiques le font. Elle peut libérer le clergé du poids de ce scandale et ramener le sacerdoce à son appel apostolique premier. Demandons-lui de les délivrer de cette stigmatisation sociale et de les aider à vivre à la hauteur de leur vocation apostolique première, pour ensuite nettoyer cette souillure du clergé et l’aider à suivre l’ appel si important qu’elle adresse de sauver des âmes.

L’amour de Marie pour les prêtres
Marie aime les prêtres pour une bonne raison. L’incomparable St. Jean Eudes a enseigné à ses fils spirituels la nature de ce lien intime entre Notre Dame et ses prêtres bien-aimés :
« Considérez que les prêtres ont une alliance spéciale avec la très sainte Mère de Dieu. Car, comme le Père éternel l’a rendue participante de sa divine paternité, et lui a donné pouvoir de former dans son sein le même Fils qu’il fait naître dans le sien, ainsi il communique aux prêtres cette même paternité, et leur donne puissance de former ce même Jésus dans la sainte Eucharistie et dans les cœurs des fidèles. » (Œuvres complètes de St. Jean Eudes, numérisées par l’abbé Jean Marie Côté III, XVII, 2)
La relation mystique entre la Sainte Vierge et les prêtres est claire : son amour pour les prêtres est un prolongement de son union avec la Sainte Trinité et en particulier avec Jésus Christ, le Grand prêtre.

La foi de la Vierge Marie
La foi de la Vierge Marie en la fécondité apostolique n’est pas seulement théorique. Sa familiarité profonde avec les premiers prêtres de la nouvelle Alliance lui a fait comprendre que le don de la prêtrise est souvent contenu dans des vaisseaux en argile bien fragiles, comme St. Paul le dira plus tard (2 Cor 4 :7). Elle assista en personne au ministère et au témoignage des Apôtres, mais ne fut pas détournée dans sa dévotion envers eux quand, dans leur faiblesse, ils abandonnèrent Jésus dans le jardin, malgré la fanfaronnade du présomptueux Pierre ou même la trahison de l’un du cercle intime de Jésus. La Sainte Vierge sait que ces hommes faillibles appartiennent d’une manière spéciale à son Fils puisqu’ils lui ressemblent à travers l’ordination sacerdotale.
Dans toutes les apparitions Mariales authentiques – et il y en a beaucoup – on peut remarquer que Notre Dame respecte toujours l’ordre hiérarchique de l’Église. La Sainte Vierge envoie ses visionnaires et messagers aux prêtres et évêques pour qu’ils confirment la légitimité de leur expérience spirituelle. L’autorité divine du clergé est d’une très grande valeur à ses yeux. Elle leur fait confiance en dépit de leurs faiblesses, car elle sait que le plan du salut se réalise à travers leur ministère.

Notre réponse
Les catholiques feraient bien de ne pas se décourager malgré les scandales continus du clergé. Bien que nous n’excusions pas les scandales, bien sûr, l’histoire nous offre une perspective plus juste sur le présent : les prêtres, puisqu’ils ont une très grande charge au sein de l’Église, sont la cible principale du diable. A chaque époque les attaques spirituelles vont frapper le clergé en premier lieu. Et nous sommes bien conscients que L’Église s’affaiblit quand le clergé est fragile. Néanmoins les laïcs peuvent faire beaucoup pour les encourager et les aider.

En premier lieu, prions la Mère des prêtres pour ceux d’entre eux qui sont tombés de manière scandaleuse. Demandons-lui de les guérir, de les renouveler et de les laisser retourner à un ministère public fécond quand c’est possible. Quand cela n’est pas possible, demandons à Notre Dame d’unir leurs souffrances et leurs frustrations à la Croix de Jésus pour la rédemption continue du monde. La Vierge Marie sait que le sacerdoce est un don spirituel à L’Église et au monde, même quand le prêtre n’a pas de ministère actif. Les prêtres qui ont péché gravement peuvent toujours rejoindre la Vierge Marie par la prière et la pénitence pour défaire les nœuds du péché dans le monde.

Prions ensuite chaque jour avec la Sainte Vierge pour un plus grand nombre de bonnes et saintes vocations sacerdotales. Elle les suscitera pour le renouvellement de L’Église tout comme elle fut témoin de la résurrection qui a transformé la dévastation laissé par la mort de son fils.

C’était ce jour-là, le Vendredi Saint, que Notre Dame enveloppa son divin fils dans un linceul et le mit au tombeau. Et voici que trois jours plus tard, les nœuds du linceul du Grand prêtre étaient dénoués.

Peter Darcy

Source iconographique:
https://commons.wikimedia.org/wiki/Virgin_Mary_and_saints_gallery#/media/File:SanCamilloMaria.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *