A l’occasion de la fête de la Toussaint, nous vous offrons ce poème de Jacopone da Todi, poète franciscain italien du XIIIès. Le poème s’intitule
‘Una rota si fa in cielo’, que l’on peut traduire par ‘une ronde se forme dans le ciel’

Les Saints, dans les jardins du Ciel,
Forment une ronde dansante
Auprès de l’Amour éternel
Que sa propre flamme alimente.
 
Mêlés à la ronde sans fin,
Tournent aussi des groupes d’anges,
Et tous, devant l’Époux divin,
Dansent et chantent ses louanges.
 
C’est un frémissement d’amour
De bonheur pur et d’allégresse,
Une chaîne ondoyante, autour
Du Sauveur qui fait leur ivresse.
 
Leurs clairs vêtements sont tissés
De pourpre et de blancheur parfaite
Ils ont tels que des fiancés
Des festons de fleurs sur leur tête.
 
Ils sont jeunes comme à trente ans
Sous ces belles grappes fleuries,
Tout leur est joie et passe-temps,
Et leurs cortèges éclatants
Semblent des flots de pierreries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *