« O mon enfant! Est-il vrai que je vois
Ce que longtemps tant désiré j’avais?
Dieu avec nous, vérité, vie et voie
En corps mortel!
Foi là-dessus me le montre immortel.
Car quant au corps, mon fils, je vous vois tel
qu’un autre enfant »

(Marguerite de Navarre, La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ, vers 1530)

En ce 1er janvier où nous fêtons Marie Mère de Dieu (Theotokos) nous vous souhaitons à tous une très bonne et sainte année!

La solennité de Marie Mère de Dieu est la plus ancienne des fêtes mariales. Elle est issue du Concile œcuménique d’ Ephèse (431). Les « Nestoriens », (sous l’influence de Nestorius) pensaient que la Vierge Marie ne pouvait être mère de Dieu (theotokos), mais seulement Christotokos (mère du Christ). Or le Christ relie en sa personne les deux natures, humaine et divine. Il est donc à la fois pleinement Dieu et pleinement homme. La Vierge Marie est donc nommée à juste titre « mère de Dieu », theotokos: c’est ce que le Concile d’Éphèse a mis en lumière.

La vierge Marie est aussi mère des hommes, notre mère: elle a reçu cette mission du Christ en croix (lorsque Jésus dit à st Jean: « Voici ta mère » et à Marie: « Voici ton fils »). Marie est donc à la fois mère de Dieu et mère des hommes.

Que la Vierge Marie,elle qui est « plus mère que reine » comme l’écrivait sainte Thérèse de Lisieux, nous accompagne tous en cette nouvelle année! Qu’elle nous délivre des nœuds qui pèsent sur notre vie et nous fasse connaître la joie d’être ses enfants.

I.R., 1er janvier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *