Nous publions un poème en l’honneur de la Vierge Marie, réé par le père François Zannini.

Marie ! Je vous remercie de m’avoir donné Jésus, mon Rédempteur.
Marie ! Des souffrances du Christ et de vos larmes, je suis l’auteur.
Marie ! A genoux, je viens vous demander pardon et j’ose solliciter votre amour
Car je ne suis qu’un pécheur qui sans votre secours retombera toujours.
Marie ! Comme le bambin qui apprend à marcher, conduisez mes pas vers la sainteté.
Marie ! Comme l’enfant qui ouvre de grands yeux, tournez sans cesse mon regard vers la beauté.
Marie ! Comme le petit qui cherche la main de sa mère, gardez toujours la mienne dans la vôtre.
Marie ! Comme l’enfant criant ses premiers mots, aidez-moi à clamer la parole comme un apôtre.
Marie ! Comme l’enfant pleurant, touché par la souffrance,
Aidez-moi à vous offrir la mienne en silence.
Marie ! Comme l’enfant qui émerveille par son innocence,
Aidez-moi à communiquer en vivant de Dieu la transparence.
Marie ! Comme l’enfant qui court dans les bras de sa mère,
Apprenez-moi à vivre envers vous le parfait abandon.
Marie ! Comme les petites mains s’ouvrent pour offrir,
Voici ma vie et de chaque instant qui passe, je vous en fais le don.
Marie ! Comme l’enfant qui sourit à sa mère et se blottit dans sa tendresse,
Marie ! Je vous demande votre sourire et je vous chante mon allégresse.
Marie ! Comme l’Enfant Dieu grandissait en âge et en sagesse, en douceur et en humilité,
Marie ! Faites que durant toute ma vie, je grandisse loin du péché dans la foi, l’espérance et la charité.

Ainsi ma douce Mère, je vous donne ma vie comme un enfant rempli de tendresse qui vous aime et veut vous servir humblement jour après jour en luttant avec vous contre le mal et la tentation et en faisant de sa vie par vous et avec vous envers Jésus Christ votre Fils, une perpétuelle adoration.

Père François Zannini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *